L’ÉRECTION PERMANENTE DE LA VERGE par Philippe Chauveau-Beaubaton
L'ÉRECTION PERMANENTE DE LA VERGE

Après avoir parlé récemment dans un de mes articles, du mignon et joli petit phénomène des "Femmes-Fontaines" (qui entraîna, notre Rédacteur en Chef et néanmoins ami Frédéric Vignalevitch, à une spéciale dédicace et surtout à une très belle photo sur son Blog Officiel : www.fredericvignale.net ), nous allons aborder aujourd’hui le thème de l’érection masculine persistante... mes chers lectrices et lecteurs passionnés par le sexe. Sauf que ce priapisme est beaucoup moins amusant et surtout moins passionnant que ces femmes qui coulent.

Certains d’entre vous pensent que l’homme, atteint de priapisme, est bienheureux et bien détrompez-vous (si j’ose m’exprimer ainsi pour ceux qui auraient des trompes d’éléphant) car il n’en est rien ! Les pauvres sont bien tristes d’être plantés dans leurs frocs, ils n’osent plus sortir de chez eux pensant être pris pour de gros dégueulasses. Et lorsque leurs lits ressemblent à un terrain de camping et que la toile du drap est bien dressée, ils se demandent comment faire pour replier les gaules afin que tout rentre dans l’ordre.

Le poète Georges Brassens, à qui je voue une grande admiration pour la qualité de ses textes, ne nous chantait-il pas : "Quand je pense à Fernande, je bande, je bande... quand je pense à Félicie, je bande aussi !". Alors chers amis tendus de la verge et du gland, la première solution pour rentrer dans vos caleçons consiste à ne pas penser à ces deux nanas et à cette chanson-là.

Bander comme un taureau, sans être sexuellement excité, est non seulement très douloureux mais aussi très fatiguant.

Bien souvent le priapisme recèle un début de maladie des voies urinaires, voire d’autres problèmes endocrinologiques, nerveux ou sanguins.

Il vous faut, si cela vous arrive Messieurs, ne pas prendre votre partenaire pour la satisfaire sur le champ et faire baisser votre pression sanguine... de toutes façons, vous n’aurez pas envie d’elle et n’éjaculerez même pas, tellement vous serez inquiet ! Allez consulter de toute urgence un urologue, je n’ai pas dit une urologue (à moins qu’elle soit très moche et que cela puisse vous aider à faire retomber le piston dans vos chaussettes), car si en plus elle est "canon", vous ne vous acheminez pas vers une "débandante guérison".

Des cas d’érections persistantes ont été parfois observés après des rapports sexuels dans lesquels certains se retiennent plus longtemps que de coutume pour amener leurs amantes, un peu longues à jouir, au 7ème Ciel Nirvanique... (ta mère ou qui tu veux !... comme le dirait sûrement Joey Starr, qui est un vrai "bout en train").

Ne rigolez pas avec cette pathologie dans laquelle il faut trouver rapidement une solution, avant d’être gangrené de la queue et qu’on décide de vous la couper, pour vous soulager définitivement... ou que vous deveniez totalement et rédibitoirement impuissant, dans le meilleur des cas.

Le remède consiste en une aspiration (quand on vous dit qu’il faut pomper Mesdames !)... non, je déconne, je parle bien là d’une aspiration (mais médicalisée) du trop plein de sang qui engorge votre corps caverneux qu’un bon Roi de France (Henri IV me semble-t-il) prenait pour un os.

Abstenez-vous d’en rire gentes dames, féministes convaincues ou "chiennes de garde"... parce qu’un jour prochain le mauvais sort pourrait bien s’acharner contre votre vulve et votre tout petit bouton pourrait bien ressembler à une aubergine, tellement il serait tendu et gorgé en permanence... Oui, il existe une version féminine du priapisme et elle se nomme le "clitorisme" (çà calme, n’est-ce pas !?).

Il semblerait que le priapisme gagne du terrain (sans jeux de mots, vous vous en doutez bien), surtout chez les "bandeurs mous" qui utilisent des injections "in the bite" pour remplir leurs devoirs qu’ils croient être conjugaux ou extraconjugaux. Ne vous jetez pas, non plus, sur les petites pilules bleues qui peuvent comporter le même type de risque.

Il est certes très angoissant de ne pas avoir d’érection lorsque vous êtes dans des bras délicieux que vous attendez depuis si longtemps, mais il est beaucoup plus grave d’être atteint de priapisme.

"To bite or not to bite"... telle est la question, alors à vous de choisir !

Et comme dit mon père : "N’oublions jamais qu’il est plus facile d’ouvrir la bouche que de tendre le bras"... belle maxime qui devrait nous permettre de rester modeste et de na pas vouloir bander sur commande.

le 03/11/2007
Impression
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

7 Messages

  • L’ÉRECTION PERMANENTE DE LA VERGE

    3 novembre 2007 21:34, par DS

    je suis personnellement atteint de priapisme Malarméen et je doigt dire que je ne m’en plaint pas.
    Luc DS

    repondre message


  • S’appeler Beaubaton et écrire un article sur le priapisme n’est-ce pas donner des verges pour se faire battre ? A moins que ce soit une merveille d’humour distancié et d’autodérision.Nonobstant ce savoureux hasard objectif bravo pour cet article qui détend l’atmosphère.

    Voir en ligne : http://www.zerotv.info

    repondre message

    • L’ÉRECTION PERMANENTE DE LA VERGE 4 novembre 2007 09:07, par Philippe CHAUVEAU-BEAUBATON

      Beaubaton n’est qu’une légende, Mon Cher Cyril... Ah ! si, une fois je suis parti pisser avec des lunettes-loupes sur le nez et je me suis fait peur en me demandant si tout cela était bien à moi. Et puis je me suis rendu compte que je n’étais chaussé que de lunettes grossissantes... de là vient peut-être la légende de mon nom, qui sait.
      Pour changer de sujet, Mon Cher Cyril, encore mille bravos pour avoir interprêté magnifiquement ce personnage grandement méprisant, prétentieux, hautin et suffisant du "Monseigneur", dans le court métrage "Les Ronces" de notre ami Frédéric. Cordialement.

      repondre message


  • Ces insolite ci-dessus non sont pas contractuelles. Elles sont communiquees moins reserve en compagnie de etude alors en compagnie de ensemble en compagnie de votre carton selon BNP Paribas Personal Argent et en tenant eventuelle modification en meme temps credit consommation meilleur taux que a nous tarification. Clause en vigueur au 15/04/2014. Il adjonction au montant en meme temps que cette mensualite.(2) Conseil Cetelem reservee aux particuliers majeurs residant selon France metropolitaine.

    repondre message

Marc Dorcel se lance à l’assaut du marché des sextoys !
Roi du porno made in France, Marc Dorcel se lance un nouveau défi après 30 ans de carrière dans la production de films X : il lance sa première collection de sextoys (disponible en avant-première sur Playsir.net). Comme c’est un premier essai, Marc Dorcel ne révolutionne pas (...) Lire la suite
Des sextoys dans les chambres du Berns d’Amsterdam !
En plus du traditionnel trio minibar-TV-DVD, le Berns , un hôtel quatre étoiles de Stockholm innove en offrant un service original : des sextoys dans les chambres, à disposition à ses clients ! Ce n’est pas une blague : en entrant dans leur chambre, les clients trouveront vibromasseurs, (...) Lire la suite
L’amant français ne fait plus rêver...
La légende de l’amant à la française a du plomb dans l’aile : celui qu’on considérait jadis comme un hybride entre le galant romantique et l’amant vigoureux a désormais la réputation qui flance. En effet, une récente étude révèle que plus de 75% des couples français ont (...) Lire la suite
Plus d’un Français sur deux utiliserait des sextoys
Fouet, menottes et sextoys ont le vent en poupe ! D’après une récente enquête du site AuFeminin.com, les Français seraient 55% à utiliser de temps en temps des accessoires pour pimenter leur vie de couple dans la chambre à coucher (ou ailleurs...). Paradoxe (bien français ?) : les (...) Lire la suite
Les hommes enrobés atteindraient l’orgasme moins rapidement que les hommes minces
Selon une nouvelle étude scientifique, les mâles grassouillets atteindraient l’orgasme bien moins rapidement que les hommes minces, en raison d’une hormone féminine. Pour arriver à cette conclusion, l’indice de masse corporelle (IMC) de 100 hommes a été examiné et a ensuite (...) Lire la suite
49 jours et 13 heures de sexe dans une vie en moyenne, et vous ?
Nous savions tous que nous passons en moyenne un tiers de notre vie à dormir... mais combien de temps passons-nous à faire l’amour ? Eh bien pas tant que ça : d’après une récente étude britannique portant sur 1800 personnes, nous passerions seulement 49 jours, 13 heures et 41 (...) Lire la suite
Nouvelles capotes : un maximum de plaisir en toute sécurité !
Selon une nouvelle étude portant sur 600 célibataires, 42% d’entre eux utilisent une capote lorsqu’ils ont un rapport sexuel avec un nouveau partenaire alors que 26% en utilisent rarement... Mais 4% ne s’en servent jamais ! Pourtant, sortir couvert est le meilleur moyen (...) Lire la suite
Lingerie féminine : poitrines au nord, paillettes au sud !
D’après une étude réalisée par Ebay sur les achats de lingerie, on note de sacrées disparités entre les régions ! Par exemple, il apparaît que les poitrines sont plus généreuses dans le nord de la France (Ile-de-France, Nord-Pas-de-Calais, Normandie...), où les femmes visent davantage (...) Lire la suite
Taylor Momsem : tout juste 16 ans et déjà accroc au sextoy !
Taylor Momsem, la jeune actrice de Gossip Girl, se lâche carrément dans le Disorder Magazine de ce mois-ci ! La jeune femme de 16 ans parle de sexe et ne mâche pas ses mots... Alors qu’elle déclare qu’elle est célibataire et qu’elle ne cherche pas de copain, Taylor Momsem (...) Lire la suite
Les brunes plus fidèles, les blondes plus coquines ?
Encore une étude à deux balles pour alimenter les clichés : selon une récente étude britannique réalisée sur plus de 1500 hommes, les blondes seraient les plus coquines et les meilleures au lit... Enfin, c’est ce que déclarent les hommes, et on imagine que leurs réponses sont largement (...) Lire la suite