Comment autorise-t-on un OGM dans l’UE ? La procédure de décision mérite le détour. par Guillaume Moricourt
Comment autorise-t-on un OGM dans l'UE ? La procédure de décision mérite le détour.

Dans un premier temps, on discute dans des comités techniques de la commission européenne autour du dossier d’habilitation remis par le semencier. Celui-ci doit prouver, par une belle documentation, qu’il a tout mis en oeuvre pour certifier l’innocuité de son OGM. Au passage, remarquons que les institutions européennes n’ont pas les moyens de procéder sérieusement à des contre-expertises. On demande encore son avis à l’Autorité Européenne de Sécurité des Aliments (AESA - EFSA). Puis on vote ; une constante : il n’y a pas de majorité qualifiée pour adopter l’OGM. 

Alors, on s’en remet au conseil des ministres, la plus haute instance de nos institutions démocratiques de l’Union Européenne. Chaque Etat prend le soin de demander conseil à son organisme national (Commission du Génie Biomoléculaire en France, ou AFSSA). Autre constante : il n’y a pas de majorité qualifiée non plus pour adopter l’OGM au conseil des ministres. Et dans une saine démocratie, on devrait en rester là, et ne pas autoriser l’OGM. 

Mais la démocratie européenne n’en est pas une. Dans le cas de non acceptation d’un OGM, c’est la commission qui décide en dernier ressort. Etrange pratique, qui réserve une décision politique à un organisme technique non élu, alors que les élus des Etats Nations n’ont pas trouvé d’accord pour accepter l’OGM. 

Et, depuis cette procédure de 2001, tous les OGM ont été acceptés par la commission, en dernier ressort, au mépris du vote du conseil : le maïs Bt11 de Syngenta a été autorisé par la commission en mai 2004, contre l’absence de décision du Conseil du mois précédent (Hervé Gaymard, à la sortie du conseil des ministres, a pu avoir cette remarque troublée : « S’il n’y a pas de majorité, il devrait y avoir refus... » ; le maïs NK603 de Monsanto a été accepté par la commission en octobre 2004 après une non-acceptation par le conseil en février 2004… et ainsi de suite !

Actuellement, les dépôts de dossiers se multiplient dans les instances européennes : betterave, maïs... et surtout pomme de terre : même les jardiniers de nos belles provinces pourront apprécier d’être contaminés contre leur volonté sans pouvoir se défendre.

Retrouvez Guillaume Moricourt sur son blog

le 07/07/2007
Impression
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

1 Message

La déconfiture.
"Primaires à droite, primaires à gauche et le quotidien du peuple nulle part" ! Ils sont très très en avance sur le calendrier de leur seul mobile, de leurs seules ambitions : « les présidentielles ». À mi-mandat de l’échéance "Hollandaise", l’horizon 2017 est déjà là, à leurs (...) Lire la suite
" Barbes et Barbouzes : la soldatesque djihadiste islamiste "
" Ne me dites pas qu’ils sont humains, ce sont des bêtes sauvages, des barbares, des psychopathes, des fous " ! Aucun "Dieu" ne les aurait choisis pour le représenter sur terre. Si leur "dieu" est à leur image, il y a lieu de douter de son message. Son silence complice à l’égard (...) Lire la suite
La droite dite "forte" : "enfants malades de la république, une menace pour la France"
Chers citoyens, Alerte ! Le petit diable de Hongrie est sorti de son trou d’hibernation. "Apprentis sorciers", "chiffonniers", "poissonnières" et "braconniers", ressuscitèrent de partout en France comme les mauvaises herbes au printemps. "Une épidémie de furoncles aux rhizomes tenaces, (...) Lire la suite
Le retour improbable de Nicolas Sarkozy
L’honneur et la noblesse en politique, c’est le "respect de la parole donnée". Monsieur Nicolas s’est trahi de lui-même, et ne mérite pas qu’on lui offre de tribune pour ses tribulations et incantations puériles et sans scrupules. Le déconsidérer à tout jamais ne (...) Lire la suite
L’Europe s’emploie à masquer ses résultats
L’Europe est certes une belle idée, mais quels sont ses résultats ? Dans la communication que les institutions font des actions qu’elles mènent, on a plus souvent droit à l’exposé des mesures prises, des moyens déployés (et ils sont gros), qu’à celui des résultats. Or (...) Lire la suite
Le municipalisme libertaire, solution aux élections actuelles !
Tiens, c’est le printemps des élections ! Les municipales sortent le pale et asservissent ses électrices et électeurs à un jeu funeste et authentique : magouille blues ! On aurait pu se dire qu’à l’échelle de nos communes on pourrait se sentir concerné(e)s….. A la (...) Lire la suite
L’âme de la Butte Montmartre se meurt !
Que ce soit la Droite ou la Gauche au pouvoir, rien ne semble changer pour les vrais artistes montmartrois. Celles et ceux qui font partie intégrante de l’authentique folklore de la Butte et qui sont l’âme de ce quartier du 18ème arrondissement de Paris, sont en train de mourir à (...) Lire la suite
Les hyènes puantes de Brétigny-sur-Orge
C’est quand même bizarre, cette catastrophe ferroviaire de Brétigny-sur-Orge, dans le département de l’Essonne ! Comment ces 4 ou 6 boulons, qui tiennent une pièce métallique appelée éclisse, de chaque côté de la jointure du rail, ont-ils pu se déboulonner en même temps et libérer (...) Lire la suite
Edouardo fait un petit geste pour sauver les finances de l’UMP !
DRAME. L’UMP est dangereusement dans le rouge au niveau de ses finances. Heureusement, le Parti peut compter sur le soutien financier d’Edouardo PISANI... Edouardo fait un petit geste pour l’UMP par Videos-surSeine Lire la suite
Ma rencontre avec le prochain Roi des Belges
Le 21 juillet 2013, lors de la Fête Nationale Belge, le Prince Philippe montera sur le Trône et recevra les clés du Royaume pour succéder à son père le Roi Albert II qui vient d’abdiquer officiellement, en ce mercredi 3 juillet 2013, et devenir le Roi Philippe 1er de Belgique, en (...) Lire la suite